Kosovo : deux ministres serbes limogés pour des propos sur les bombardements de l’Otan

| |

Le Premier ministre Ramush Haradinaj, a annoncé mardi le limogeage de son ministre de l’Administration locale, Ivan Todosijević, à cause de ses propos sur le massacre de Raçak. Le 25 mars, c’était la secrétaire d’État à la Justice qui avait été renvoyée.

Par Belgzim Kamberi « Il est incompréhensible qu’un de nos collègues s’exprime avec tant d’ignorance, de haine et d’offense pour les victimes de Reçak », a publié Ramush Haradinaj sur son profil Facebook. « Dans le gouvernement que je dirige, il n’y a pas de place pour quiconque offense les autres sur des bases ethniques, raciales, religieuses ou autres. » Le ministre Ivan Todosijević a nié l’existence du massacre de Reçak, qui a fait 45 victimes civiles en janvier 1999, lors d’une cérémonie pour le 20e anniversaire des bombardements de l’Otan à Zveçan, une commune du nord du Kosovo à majorité serbe. « La raison de l’agression contre notre pays était la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous