Kosovo 1999-2019 : retour en Drenica

| |

Au cœur du Kosovo, les collines de la Drenica furent le bastion de l’UÇK. C’est là qu’éclatèrent les premiers affrontements avec la police serbe, en mars 1998. Aujourd’hui, la région, reconstruite, se vide de sa population, attirée par les lumières de Pristina ou par l’espoir d’un travail à l’étranger. Chronique d’un retour en Drenica.

Texte : Jean-Arnault Dérens et Laurent Geslin / Photos : Rafael Yaghobzadeh Trois ou quatre jours après l’assaut de la police serbe, Rizah est monté jusqu’à Likoshanë, pour présenter ses condoléances aux survivants de la famille Ahmeti. La maison, abandonnée depuis la guerre, est aujourd’hui transformée en un petit mémorial. On voit toujours les impacts de balles sur les murs, les véhicules incendiés dans la cour. Le portail, ouvert à tous les vents, est le même qu’à l’époque, mais la pièce où les Ahmeti avaient reçu Rizah, n’a plus de toit. Sûrement a-t-elle été incendiée lors des offensives ultérieures. Un peu plus loin, une pyramide de verre, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous