Kosovo : lourdes peines pour les citoyens turcs déportés vers Istanbul

| |

Le verdict est tombé : les six ressortissants turcs arrêtés au Kosovo en 2018 et extradés vers la Turquie ont été condamnés à des peines de prison allant de 8 à 15 ans. Ankara les soupçonnaient d’appartenir au mouvement Gülen. Cette opération controversée avait été coordonnée par les services de renseignement turcs et kosovars. Mais beaucoup de questions restent sans réponse.

(Avec RSE) - Les six ressortissants turcs arrêtés et extradés par le Kosovo en 2018 ont été condamnés à de lourdes peines de prison. La plupart écopent d’une peine de plus de huit ans. L’un d’eux, Mustafa Erdem, a été condamné le 5 juin dernier à quinze ans de prison. Tous les six avaient été arrêtés et extradés en mars 2018 à la demande des autorités turques dans le cadre d’une action coordonnée par les services de renseignement du Kosovo et de la Turquie. Ankara les soupçonne d’être des membres du mouvement Gülen, que les autorités turques tiennent pour responsable du coup d’État manqué de juillet 2016. Cinq d’entre eux travaillaient à l’école Mehmet Akif, au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous