Kosovo-Serbie : accord a minima à la Maison blanche

|

Après une longue journée de négociations jeudi à Washington et des retards provoqués par l’opposition de Ramush Haradinaj, le Président serbe Aleksandar Vučić et le Premier ministre kosovar Avdullah Hoti ont finalement signé un accord économique, sous la houlette de Donald Trump. Le Kosovo reconnaît Israël et Belgrade transfèrera son ambassade à Jérusalem.

Par la rédaction 18h05 : Donald Trump annonce un accord économique entre le Kosovo et la Serbie. « Un autre accord historique atteint par ce Président pour rendre le monde plus pacifique et plus prospère », a tweeté Judd Deere, porte-parole de la Maison blanche. Aucun point de l’accord ne concernerait une reconnaissance mutuelle, le seul point litigieux toucherait au lac de retenue et au barrage de Gazivoda, qui suscitait notamment de fortes réticences de la part de Ramush Haradinaj. L’accord stipule par contre que le Kosovo va rejoindre le « mini-Schengen des Balkans », initié par l’Albanie et la Serbie. L’émissaire américain Richard (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous