Revue de presse • Kosovo-Serbie : rendez-vous à la Maison blanche « sans grandes attentes »

| |

Le Kosovo et la Serbie se retrouvent à la Maison Blanche, deux mois après l’annulation du Sommet prévu le 27 juin. Cette fois, tous les protagonistes font profil bas, insistant juste sur la nécessité de « sortir de l’impasse ». A Pristina, les médias ne nourrissent pas grands espoirs. Revue de presse.

Par Belgzim Kamberi « Si le Kosovo et la Serbie veulent des dollars américains, alors il doit y avoir des progrès économiques », titrait mercredi le site Gazeta Express, citant Richard Grenell, l’envoyé spécial de Donald Trump pour le dialogue entre la Serbie et le Kosovo. « Les Etats-Unis n’ont pas de plan secret et n’ont pas de revendications pour les différents camps. C’est à eux de décider de ce dont ils veulent discuter. Nous, nous ne voulons pas dépenser notre argent sans garanties », aurait ajouté Richard Grenell, lors d’une discussion en ligne avec un groupe de journalistes kosovars. « Les discussions politiques sont dans l’impasse, on (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous