Monténégro : opacité et corruption au service de la firme Đukanović

| |

Contrats publics classés « secrets », justice et services de renseignement aux ordres, impunité garantie aux responsables de l’État et du parti au pouvoir, attaques perpétuelles contre les opposants. Dans le Monténégro de Milo Đukanović, rien n’est laissé au hasard. L’analyse de Dejan Milovac, coordinateur du réseau anti-corruption MANS.

Traduit par Persa Aligrudić Monitor (M.) : Le meurtre du journaliste Duško Jovanović survenu il y a quinze ans, le 28 mai 2004, n’est toujours pas élucidé. Où en sommes-nous dans les processus d’intégration européenne et de démocratisation du Monténégro ? Dejan Milovac (D.M.) : Le processus d’intégration européenne est incontournable malgré les dates qui changent en fonction des agendas politiques, le plus souvent pour dissimuler la situation réelle du pays. Les avancées dans ce processus, toujours annoncées par le pouvoir, ne donnent pas l’impression qu’il y ait une véritable démocratisation générale de la société monténégrine ni de progrès (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous