B92

Le piège chinois de l’autoroute Bar-Boljare se referme sur le Monténégro

| |

L’autoroute Bar-Boljare verra-t-elle jamais le jour ? Le FMI « déconseille » sa construction, alors que le choix d’un concessionnaire chinois se révèle désastreux. En effet, le devis a été libellé en dollars, tout comme le prêt accordé par une banque publique chinoise, alors que le cours de l’euro ne cesse de baisser par rapport à la monnaie américaine.

Encore une fois, le FMI a appelé les autorités monténégrines à ajourner les lourds investissements prévus pour la construction de l’autoroute. En effet, la situation économique du pays est telle qu’il ne peut pas se permettre une hausse massive de son endettement. « Les autorités devraient définir les mesures à prendre en cas de chocs fiscaux imprévisibles et la première chose à faire est de repousser ou de réduire les dépenses prévues pour la construction de l’autoroute », estime le FMI. Le rapport souligne que le Monténégro demeure vulnérable en raison de la baisse de la consommation et des importants besoins de financement, qui contraignent le Monténégro (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous