« Heureux qui, comme mon aspirateur... » : le récit graphique d’une enfance en Roumanie

|

Florentina Postaru a grandi dans la Roumanie des années 1980. Elle vit aujourd’hui en Bretagne. Dans son livre Heureux qui, comme mon aspirateur..., illustré par Serge Bloch, elle utilise l’humour pour raconter son enfance au temps le plus dur de la dictature puis la découverte de la société d’opulence occidentale. Rien n’est triste dans ses textes, mais tout est poignant. Bonnes feuilles.

La Roumanie a connu dans les années 1980 la période la plus dure de son histoire avec la descente aux enfers du régime totalitaire de Nicolae Ceaușescu. Arrivé au pouvoir en 1965, il domine cruellement son peuple en l’affamant, jusqu’à sa chute, il y a 30 ans, en décembre 1989. Née en Roumanie, Florentina Postaru avait 13 ans en 1989. Aujourd’hui installée à Lorient, en Bretagne, elle fait le récit d’une jeunesse sous la dictature, suivie de la découverte de la société d’opulence occidentale. Le plus marquant dans ses textes, c’est le choix délibéré de l’humour. L’auteure l’affirme, la Roumanie aime rire et elle a souhaité évoquer ces années terribles avec (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous