Les Nouvelles de Roumanie

Défilé, bière et grillades : nostalgie communiste en Roumanie

|

Le 23 août, jour de la fête nationale de la Roumanie communiste, suscite encore la nostalgie de jours heureux... : défilé, pancartes, discours, mais aussi promenades en forêt, sorties au restaurants offertes par les entreprises, et bière à gogo. Certains retraités se rappellent leur jeunesse et soupirent : « tout était propre et beau, à l’époque ».

Pendant plus de quarante ans, le 23 août, jour décrété fête nationale roumaine par les communistes, a permis au régime de célébrer ses réalisations et le culte de la personnalité de Ceausescu. Cette date fait référence au 23 août 1944, quand un coup d’Etat « légaliste » a permis au jeune roi Michel de se débarrasser du maréchal Antonescu, maître du pays, et, par un changement d’alliance, de faire passer la Roumanie du camp des forces de l’Axe dans celui des Alliés. Une semaine plus tard, l’Armée Rouge entrait dans Bucarest et allait installer les communistes au pouvoir. Après la « Révolution » de décembre 1989, les nouveaux dirigeants ont pris la décision de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous