Football : Dejan Lovren, symbole de la fièvre nationaliste en Croatie

| |

Antivax, anti-LGBT, pro-Poutine. Le défenseur croate de l’Olympique Lyonnais sous le feu des critiques pour son salut oustachi après la Coupe du monde au Qatar n’en est pas à son premier dérapage. Décryptage.

Par Dimša Lovpar Le 18 décembre dernier, pendant que Lionel Messi et Kylian Mbappé se livraient en finale à l’un des plus beaux duels de l’histoire de la Coupe du monde, la Croatie célébrait ses héros, médaillés de bronze la veille au Qatar. L’équipe nationale de football a communié sur la place du Ban Jelačić, au centre de Zagreb, avec une foule dense et joyeuse d’environ 100 000 supporters. Une fois ces festivités officielles passées, les joueurs se sont rendus à divers endroits du pays pour fêter de manière plus intime cette 3ème place inespérée avec leurs proches. Ainsi, Dejan Lovren s’est retrouvé à Velika Gorica, dans le café bar de son (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous