Face à la Turquie, la Grèce poursuit sa course aux armements

| |

Six premiers avions Rafale atterrissent ce mercredi sur la base militaire de Tanagra, à 40 kilomètres au nord d’Athènes. La Grèce en avait commandé 24 à la France il y a un ans et veut aussi acheter des blindés et des bateaux de guerre. Le budget de la Défense explose, celui de la Santé stagne. Malgré la pandémie.

Par Marina Rafenberg « Ils arrivent ». Le spot publicitaire est relayé avec enthousiasme sur les réseaux sociaux par les membres du gouvernement et de Nouvelle Démocratie, le parti conservateur au pouvoir, alors même que certains internautes se demandent avec quel argent a été financé cette vidéo. Un an tout juste après la commande passée par la Grèce à la France, six premiers Rafales atterrissent ce mercredi sur la base militaire de Tanagra, à 40 kilomètres au nord d’Athènes, lors d’une cérémonie en grande pompe censée sceller l’alliance franco-grecque. Depuis l’été 2020, quand Ankara a déployé un navire de prospection sismique escorté par des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous