Dangereuse escalade militaire entre la Grèce et la Turquie

| |

Depuis le 10 août, le torchon brûle entre la Grèce et la Turquie, sur fond de bataille pour l’exploitation des hydrocarbures en mer Méditerranée et de contestation des frontières. La moindre étincelle pourrait être désastreuse. Décryptage.

Par Fabien Perrier « Nous appelons la Turquie à quitter sans délai le plateau continental grec (...), nous n’allons pas accepter le fait accompli. » Ces mots ont été prononcés mardi 11 août par Níkos Dendias, le ministre grec des Affaires étrangères, en guise d’avertissement aux autorités turques. Le Premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis a ensuite demandé l’organisation d’un « sommet d’urgence du Conseil des Affaires étrangères de l’Union européenne ». Une déclaration aux allures d’appel au secours de la Grèce à l’Europe. Mais pour l’instant, seul le porte-parole du Commissaire européen en charge des affaires étrangères s’est exprimé, laconique : « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous