Exploratrices des Balkans (6/6) • Edith Durham, la reine des montagnes d’Albanie

| |

Elle a sillonné les montagnes de la Haute Albanie à l’orée du XXe siècle, après être arrivée « par hasard » dans les Balkans. Précis et documentés, sans parti pris, ses récits constituent une source ethnologique et historique de première importance. L’Albanie et le Kosovo rendent toujours hommage à Edith Durham.

Par Jacqueline Dérens Chaque rencontre est l’occasion d’une description minutieuse de l’habitat, des vêtements, de la nourriture des habitants. Dotée d’une solide formation, elle dessine et fait des croquis pour illustrer ses propos. À l’écoute des récits que lui font les montagnards, elle donne à comprendre la nature du Kanun, ce code coutumier qui régit toute la société albanaise. Elle pourfend les stéréotypes qui faisaient – et font encore trop souvent – des Albanais des « sauvages » sans foi ni loi. Elle démonte sans a priori ni idées préconçues les règles des mariages entre tribus, de la vendetta ou du statut particulier des vierges jurées, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous