Exploratrices des Balkans (2/6) • Rose Wilder Lane, de La petite maison dans la prairie aux montagnes d’Albanie

| |

Aux États-Unis, Rose Wilder Lane est surtout connue comme la fille de Laura Ingalls Wilder, l’autrice de La petite maison dans la prairie, ainsi que pour avoir été l’une des fondatrices du mouvement libertarien dans les années 1950. Cette journaliste fut aussi une grande amoureuse de l’Albanie, qu’elle parcourut au début des années 1920.

Par Nerimane Kamberi Rose Wilder Lane finit pourtant par redescendre à Tirana, et une partie de son livre est consacré à la capitale albanaise et aux intrigues politiques qui animent le pays lors de ces années ayant suivi l’indépendance. Elle retourne aux États-Unis, chez ses parents, puis revient en Europe en 1926. Avec une amie, Helen Dore Boylston, elle roule de Paris à Tirana à bord d’une voiture qu’elle nomme Zenobia. Ce périple est raconté dans le livre Travels With Zenobia : Paris to Albania by Model T Ford, qui ne sera publié qu’en 1983, bien après la mort de son auteure. Il est enrichi de dessins, de photos et d’une carte. Son vœu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous