waz.euobserver.com

Environnement : la Grèce, la Macédoine et l’Albanie s’entendent pour sauver le lac de Prespa

|

En dix ans, le lac de Prespa a vu son niveau chuter de dix mètres. Dans le même temps, la pollution s’est aggravée, menaçant la faune et la flore de ce site naturel exceptionnel. La Macédoine, la Grèce et l’Albanie, qui se partagent le lac, se sont donc réunies sous l’égide de l’UE pour mettre en place une politique de sauvegarde coordonnée. Un premier exemple de coopération régionale qui devrait faire école dans les Balkans.

Par Svetlana Jovanovska La Macédoine, la Grèce et l’Albanie se sont entendues pour assainir le lac de Prespa, partagé entre les trois pays, et protéger sa riche diversité végétale et animale. Ce genre de coopération – qui n’a rien d’inhabituel dans les États de l’Union européenne – constitue cependant une première dans la région des Balkans. La nouvelle frise même le sensationnel, car cette collaboration trilatérale inclut la Macédoine et la Grèce, pourtant brouillées à cause de la « querelle du nom ». Les trois pays ont en effet signé une entente stipulant que « les poissons, les plantes et l’eau ignorent les frontières et les passeports ». Pendant des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous