Utrinski Vesnik

Macédoine : le lac d’Ohrid sacrifié sur l’autel de la production énergétique ?

| |

Le gouvernement macédonien est en train de sacrifier le lac d’Ohrid au nom de la production énergétique. Actuellement, le lac, l’une des merveilles naturelles des Balkans, reçoit moins d’eau qu’il n’en rejette dans le Drin Noir, le cours d’eau qui dessert ensuite plusieurs centrales hydroélectriques macédoniennes et albanaises. Le niveau des eaux serait passé sous le seuil critique. Les écologistes accusent les autorités.

Par Simon Ilievski Le lac d’Ohrid se vide. Selon des écologistes, 31 mètres cubes d’eau entrent actuellement chaque seconde dans le lac, alors qu’un débit supérieur en sort à Struga, où le lac donne naissance au Drin Noir (Crni Drin). Le niveau du lac est actuellement un centimètre en-dessous du seuil critique, alors que son débit de sortie est maintenu à plus de 31 mètres cubes par seconde afin de satisfaire les besoins des centrales hydroélectriques situées sur le Drin Noir en Macédoine et en Albanie. Pour les écologistes, il est trop facile d’accuser la météo. Ils épinglent plutôt la confusion qui règne dans les institutions publiques (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous