Kathimerini

Grèce : des écosystèmes exceptionnels menacés de disparition faute de mesures

| |

Les biotopes humides grecs sont des écosystèmes riches et sensibles, accueillant des centaines d’espèces rares d’oiseaux, de poissons et de plantes. Ces régions d’une exceptionnelle importance environnementale, économique et sociale sont négligées ou insuffisamment préservées. Le 2 février, la Journée mondiale des marais fait la lumière sur cette richesse nationale inconnue et sur les risques qui la menacent au quotidien.

Par Iorgos Lialios Les biotopes humides grecs sont des écosystèmes riches et sensibles, accueillant des centaines d’espèces rares d’oiseaux, de poissons et de plantes. Ces régions d’une exceptionnelle importance environnementale, économique et sociale sont négligées ou insuffisamment préservées. Le 2 février, Journée mondiale des marais, fait la lumière sur cette richesse nationale inconnue et sur les risques qui la menacent au quotidien. Dans les marais grecs vivent 138 espèces d’oiseaux et 110 espèces de poissons, mais aussi un grand nombre de mammifères, amphibiens et reptiles rares, tels que la loutre, la grenouille rieuse et la tortue d’eau. « (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous