Entreprendre en Bosnie-Herzégovine : mission quasi-impossible pour les femmes

| |

En Bosnie-Herzégovine, créer son entreprise relève du parcours du combattant, surtout quand on est une femme. Faute d’avoir des garanties, les banques refusent le plus souvent de leur prêter l’argent nécessaire au lancement de leur activité. Des associations tentent de sensibiliser à cette inégalité. Reportage.

Traduit et adapté par Aline Cateux (Article original) Un rapport publié récemment par la Banque mondiale met en évidence l’inégalité de traitement entre les hommes et les femmes dans le domaine de l’entrepreneuriat. Pour emprunter, 80% des femmes doivent trouver une garantie, un taux supérieur de 15% à celui des hommes. Sans compter, comme le soulignent les auteurs, que les banques préfèrent prêter aux propriétaires de biens fonciers, considérés comme les plus sûrs. Or, en Bosnie-Herzégovine, les femmes sont bien plus rarement propriétaires que les hommes. C’est donc une double discrimination que subissent celles qui veulent se lancer dans les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous