Elections en Serbie : le vote courtisé des minorités nationales

| | |

Albanais de la Vallée de Preševo, Bosniaques du Sandžak de Novi Pazar, Roms, Valaques... Tous les partis représentants les minorités nationales de Serbie prendront part aux élections du 21 juin, mais pourront-elles améliorer le sort de leurs communautés ? Tour d’horizon.

Traduit et adapté par Chloé Billon (article original), avec nos correspondants Selon le ministère de l’Administration publique et des Collectivités locales, sur les 123 organisations politiques enregistrées en Serbie, 74 se présentent comme des partis des minorités nationales. « Les finances sont notre principal souci », constate Predrag Balašević, président du Parti populaire valaque (VNS). « Avant chaque élection, c’est la panique, car nous manquons toujours d’argent. C’est pour cette raison que nous ne nous sommes présentés qu’une seule fois, en 2008, avec une liste indépendante. » Le parti, dont le siège se situe à Bor (Serbie orientale), (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous