Roumanie : Diana Șoșoacă, la sénatrice d’extrême-droite qui mène le mouvement antivax

| |

Diana Șoșoacă est entrée au Sénat en 2020 avec le parti d’extrême-droite AUR. Montée en puissance sur les réseaux sociaux en fustigeant la « dictature médicale », cette avocate de 46 ans est si radicale qu’elle a été expulsée de son propre parti. Désormais sénatrice indépendante, elle utilise son immunité pour pousser ses idées par tous les moyens, même illégaux. Portrait.

Par Florentin Cassonnet Jusqu’où ira-t-elle dans son combat contre la « dictature médicale » en Roumanie ? Ou serait-ce plutôt : jusqu’où utilisera-t-elle la dialectique complotiste et le leitmotiv anti-vax pour gagner en audience et en pouvoir politique ? Diana Șoșoacă, 46 ans, avocate de formation, est très énervée contre la politique sanitaire mise en place au niveau mondial pour faire face à la pandémie de SARS-CoV-2 qui a officiellement fait cinq millions de morts en 18 mois, et peut-être jusqu’à trois fois plus selon une étude de The Economist. « Savez-vous quels sont les risques si vous vous vaccinez ? [Le vaccin] modifie le génome (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous