Des bouchons en Macédoine : repenser les transports publics à Skopje

| |

En 30 ans, le nombre d’usagers des transports publics de la capitale macédonienne a été divisé par trois. Aujourd’hui, les gens utilisent de plus en plus leur voiture, les bus ne leur apportant aucun gain de temps sur leurs trajets quotidiens. Le projet de nouveaux bus écologiques sera un pas en avant mais ne suffira pas à résoudre le problème de la congestion de Skopje. Analyse.

Par Srdjan Stojanchov L’avenir des transports publics à Skopje sera-t-il au gaz ou à l’électricité ? La Société publique de transport (JSP) teste ces derniers temps un bus roulant au gaz naturel liquéfié et en essaiera bientôt un autre fonctionnant à l’électricité. La mairie de la capitale macédonienne décidera ensuite lequel des deux modèles remplacera les bus chinois rouge à deux étages qui roulent au diesel, sans oublier ceux, toujours en service, du siècle dernier. Avant d’acheter de nouveaux bus, il faudra tenir compte du prix, de la consommation, de la capacité d’accueil des passagers et de la pollution. Si les bus au gaz sont moins chers, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous