Croatie : la droite nationaliste veut faire taire un festival de chant traditionnel

| |

Les vétérans entendent (aussi) régenter la vie culturelle en Croatie. Fin août, ils ont réussi à empêcher l’organisation d’un festival de chant traditionnel au motif que cet événement, pourtant soutenu par les pouvoirs publics, incarnerait « la poursuite de la révolte grand-serbe ».

Par Nenad Jovanović et Dragan Grozdanić L’Association des vétérans de Petrinja et la Coordination des associations nées de la guerre pour la patrie ne veulent pas du festival d’ojkanje et l’ont fait savoir. L’ojkanje, c’est un chant polyphonique traditionnel de l’arrière-pays dalmate, grâce auquel les villageois s’interpelaient de colline en colline. Il a été classé en 2010 par l’Unesco sur la liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente « car le nombre d’interprètes de ce chant a fortement diminué à la suite de la guerre de Croatie, de l’exode rural et de l’évolution des modes de vie ». Selon Damir Božičević, le président de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous