Covid-19 : entre l’Italie et la Slovénie, quand la frontière a réapparu

| |

Nova Gorica constitue la partie slovène de la commune italienne de Gorizia, et vice versa. Depuis plus de dix ans, les deux villes, intégrées l’une à l’autre, s’étaient habituées à vivre sans frontière... Jusqu’à ce que la pandémie la réinstitue en mars 2020. Mais les habitants des deux côtés n’ont pas accepté que les ponts soient coupés. Récit.

Traduit par Laurent Geslin (article original) Plus que d’autres, Rodolfo Ziberna et Klemen Miklavič ont de fait compris que la seule façon de sortir des marges où leurs territoires sont enclavés était de reconstruire ensemble une sorte de centralité. C’est précisément pour cela que les deux maires voyaient le titre de Capitale européen 2025 comme une grande opportunité. Tous deux sont pourtant les reflets de leurs communautés. Klemen Miklavič ne se soucie pas qu’une inscription loue encore le maréchal Tito sur le mont Sabotino. Et Rodolfo Ziberna ne trouve rien à redire au fait que chaque année, les vétérans de la Xe Flottiglia MAS (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous