Bosnie-Herzégovine : un projet de loi pour mettre fin à la ségrégation dans les écoles

| |

Une proposition de loi visant à interdire la ségrégation dans l’éducation a été déposée au Parlement fédéral par le député Dennis Gratz au printemps dernier. Si elle est adoptée, cette loi permettra aux élèves bosniaques, croates et serbes de fréquenter les mêmes classes à l’exception des matières dites « identitaires » telles que la langue, la religion et l’histoire.

Par Léa Saugier « Cette loi s’inspire des évènements de la fin des années 1960 aux États-Unis », explique Dennis Gratz, « Malgré la fin de la ségrégation raciale, certains États du Sud continuaient à avoir des pratiques discriminatoires sans que l’État fédéral ne puisse les contraindre à cesser. Il a donc fallu faire passer des lois au niveau fédéral ». En Bosnie-Herzégovine, ce sont les cantons qui définissent les programmes scolaires. Si elle est adoptée, cette loi agirait en amont, forçant les cantons à redéfinir l’organisation de l’enseignement. Cette loi s’inscrit dans la continuité de la mobilisation des élèves de Jajce, au printemps dernier, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous