Bosnie-Herzégovine : ces politiques qui retournent leur veste, toujours du bon côté

| |

Depuis 2014, c’est devenu un phénomène de masse en Republika Srpska : changer de parti ou de coalition au cours de son mandat pour être du côté du pouvoir. L’ONG ReStart a établi une base de données qui recense ces élus qui sapent sciemment la confiance dans la démocratie pour servir leurs intérêts personnels.

Traduit par Nikola Radić (article original) et adapté par la rédaction C’est une tendance à la hausse ces dernières années dans l’entité serbe de Bosnie-Herzégovine : depuis cinq ans, plus de cent élus de Republika Srpska (RS) ont changé de parti politique au cours de leur mandat de député ou de conseiller municipal. L’ONG ReStart, basée à Banja Luka, vient de publier la première base de données comptabilisant un à un tous ces « transfuges ». Dans le Parlement de RS, pas moins de 22 députés sur 83 ont quitté le parti avec lequel ils ont été élus pour en rejoindre un autre. Ce recensement commence en 2017. « Nous ne sommes pas remontés plus loin (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous