Bosnie-Herzégovine : les mécanismes de la fraude électorale, mode d’emploi

| |

Pour « arranger » le résultat des élections en Bosnie-Herzégovine, il faut partir de la base, des bureaux de vote, où les différents partis politiques s’échangent les sièges au mieux de leurs intérêts... Petites précisions, alors que les soupçons de fraude fusent déjà, en prévision des élections locales du 15 novembre.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) Les comités qui gèrent les bureaux de vote pratiquent toujours des fraudes électorales bien connues des observateurs des élections en Bosnie-Herzégovine. Ces comités sont formés avant chaque scrutin et sont en charge de toutes les procédures administratives le jour des élections. Ils sont composés de trois à cinq membres, désignés par les différents partis politiques, en fonction du nombre d’électeurs inscrits dans chaque bureau. Les comités représentent le niveau de base de l’administration électorale et ils sont placés sous l’autorité des commissions municipales et de la Commission (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous