Bosnie-Herzégine : les réfugiés, les squats et les millions de l’Union européenne

| |

89 millions d’euros. C’est la somme que l’Union européenne aurait dépensé depuis 2018 pour faire face à l’arrivée des exilés en Bosnie-Herzégovine. Pourtant, cet hiver, 3000 personnes tentent toujours de survivre dans les squats ou le camp détruit de Lipa. Où sont donc passés ces millions ?

Par Marion Roussey et Nina Šćepanović " title="Geoffrey Brossard - Hanslucas " /> Depuis 2018, l’Union européenne (UE) a dépensé plus de 89 millions d’euros en Bosnie-Herzégovine, afin de gérer l’arrivée des exilés qui traversent ce pays. Ces fonds ont servi à acheter de la nourriture, à construire des hébergements et à assurer des soins médicaux. L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) en Bosnie-Herzégovine a publié mi-janvier un rapport faisant le bilan des dépenses de ces trois dernières années. Pour se rendre à Lipa, il faut quitter la route principale et emprunter un petit chemin de terre qui s’enfonce dans la forêt. Avec la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous