Bosnie-Herzégovine : travailler en Slovaquie pour trois euros de l’heure

| |

Les Bosniens sont de plus en plus nombreux à tenter leur chance dans les usines des multinationales installées en Slovaquie. Une main d’oeuvre corvéable à merci pour 500 à 600 euros par mois, au mépris de toutes les lois et règlementations du travail.

Par Nikola Radić Fuyant la situation économique catastrophique de leur pays, de plus en plus de citoyens de Bosnie-Herzégovine se font engager dans des usines en Slovaquie. Récemment, 150 ouvriers de Banja Luka sont encore partis pour fabriquer des pièces pour l’industrie automobile et des téléviseurs. Les employeurs bénéficient ainsi d’une main d’oeuvre bon marché, mobilisable à volonté et les agences d’intérim font des affaires. Pour les travailleurs, dont le salaire est au maximum de trois euros l’heure, c’est souvent la seule manière de gagner sa vie. Selon Al-Jazeera, environ 800 citoyens de Bosnie-Herzégovine ont été engagés en un an et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous