Népotisme en Bosnie-Herzégovine : la dictature des gendres

|

Pour trouver un travail en Bosnie-Herzégovine, il faut faire partie, au moins par alliance, d’une famille bien engagée en politique. Ainsi, ce sont toujours les mêmes cercles familiaux élargis qui contrôlent la plupart des administrations et des entreprises publiques. Un phénomène qui touche tous les partis et toutes les communautés.

Traduit et adapté par Aline Cateux (article original) Si Adnan Cerić n’était pas le gendre de Bakir Izetbegović, et s’il était compétent pour le poste auquel il a été nommé, son arrivée à la tête de l’Agence des statistiques de Bosnie-Herzégovine serait probablement passée inaperçue. Mais la promotion de ce youtouber en vue, connu sous le nom CeriX, a créé tellement de remous que son ancienne compagne, Jasmina Izetbegović, la fille du dirigeant du Parti de l’action démocratique (SDA), a pris la peine de s’exprimer dans les médias. Celle-ci a pris un ton offusqué pour expliquer : « Adnan est ingénieur en informatique avant d’être un youtubeur. Il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous