Bosnie-Herzégovine : 24 ans après le massacre, « ne pas oublier Srebrenica »

| |

Le rituel est le même chaque 11 juillet depuis 1995 : les restes des victimes identifiées sont inhumés au mémorial de Potočari, à l’entrée de Srebrenica, en face du bâtiment qui accueillait les casques bleus néerlandais de l’Onu. Cette année encore, des milliers de personnes assistent à cette journée de commémorations, pour le devoir de mémoire.

(Avec Radio Slobodna Evropa) – 33. Voilà le nombre de victimes qui seront inhumées cette année au mémorial de Potočari, 24 ans après le massacre de Srebrenica. Aucun corps n’est complet : les restes ont été retrouvés dans plusieurs charniers. « J’ai attendu pendant tant d’années de pouvoir lui trouver une place ici », raconte Nura Begović à Radio Slobodna Evropa. Cette année, elle va enfin pouvoir offrir une sépulture à son frère, Adil Suljić, dont on n’a retrouvé que des ossements de la main. Présidente de l’Association des femmes de Srebrenica, Nura Begović se bat depuis plus de 20 ans pour la recherche et l’identification des victimes du massacre de juillet (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous