Guerre en Ukraine : la Bulgarie touchée de plein fouet par la crise des hydrocarbures

| |

Très dépendante envers les hydrocarbures russes, à la fois russophile et membre de l’UE et de l’Otan, la Bulgarie se trouve déstabilisée sur tous les fronts par la guerre en Ukraine et la coupure du gaz russe. La crise énergétique qui s’ouvre provoque notamment tensions et divisions au sommet de l’État entre la présidence et le gouvernement.

Par Alexandre Lévy Depuis le 28 avril, la Bulgarie n’est plus approvisionnée en gaz par la Russie car elle fait partie des pays de l’UE « inamicaux » qui ont refusé de payer leurs livraisons en roubles, comme l’exige désormais Gazprom en rétorsion aux sanctions à l’égard de la Russie. Son ministre de l’Énergie, Alexander Nikolov, avait voulu prendre les devants pour rassurer les consommateurs en s’adressant à la presse la veille : « Toutes les mesures sont prises afin d’assurer des sources d’approvisionnement de remplacement », a-t-il assuré. Il a aussi expliqué que, grâce à ses stocks, la Bulgarie pouvait tenir « au moins un mois », avant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous