Le Courrier des Balkans

Énergie : le gazoduc TAP, une aubaine pour l’Albanie et la Grèce

| |

Oubliez Nabucco ! Désormais, le projet européen concurrent du gazoduc russe South Stream s’appelle TAP. Il devrait entrer en service en 2019, acheminant vers l’Europe le gaz extrait de l’immense gisement azéri Shah Deniz II en traversant la Grèce et l’Albanie. Une belle opportunité, si le projet se réalise.

Par Jasha Menzel Le 28 juin 2013, le consortium qui exploite le gigantesque gisement azéri Shah Deniz II a choisi le projet Trans-Adriatic Pipeline (TAP) pour exporter le gaz naturel. Après l’abandon du projet Nabucco, l’Union européenne espère ainsi contourner la Russie et le gazoduc South Stream en diversifiant ses approvisionnements en gaz pour limiter sa dépendance à Moscou. Retrouvez notre dossier : Énergie : les Balkans écartelés entre l’UE et la Russie Le TAP, qui devrait entrer en service en 2019, prendra le relais du gazoduc transanatolien Tanap pour relier la frontière gréco-turque à l’Italie, en passant par l’Albanie et (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous