Attentats de Vienne : le tireur était issu d’une famille originaire de Macédoine du Nord

| |

Les tragiques attentats de lundi soir à Vienne ont fait au moins cinq morts, dont l’assaillant, tué par la police, ainsi que 17 blessés. Le terroriste, né à Vienne et issu d’une famille albanaise de Macédoine du Nord, avait été condamné en 2019 pour avoir tenté de partir combattre en Syrie. L’Autriche a demandé l’assistance de Skopje.

19h30 : Europol a demandé l’assistance de la SIPA, les services de renseignements de Bosnie-Herzégovine, afin de faire progresser l’enquête sur les attaquants de Vienne. 19h : L’Etat islamique a revendiqué les attentats de Vienne. Une ressortissante de Bosnie-Herzégovine, Elma Musić, figure parmi les blessés. 16h50 : Le ministre de l’Intérieur autrichien a confirmé que deux des complices présumés de Kujtim Fejulai étaient, comme lui, détenteurs de la double citoyenneté autrichienne et macédonienne. L’assaillant, tué par la police pendant la fusillade le 2 novembre à Vienne, était connu des services de renseignement autrichiens comme l’un des 90 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous