Dnevnik

Balkans : comment empêcher les volontaires du jihad de partir se battre en Syrie ?

| |

Comment empêcher les jeunes musulmans des Balkans de partir se battre en Syrie ? Alors que des centaines de volontaires combattraient dans les rangs des milices anti-Assad, la Macédoine a adopté une loi qui interdit à ses citoyens de s’enrôler dans des conflits armés à l’étranger. Des initiatives similaires sont en cours de débat en Bosnie-Herzégovine et en Serbie, mais de telles lois ont-elles des chances d’être appliquées ?

Punir les citoyens qui prennent part à des conflits militaires étrangers. L’initiative a été présentée au Parlement par l’ancien ministre de l’Intérieur de Macédoine, aujourd’hui député de l’Alliance démocratique, Pavle Trajanov. Depuis, plusieurs modifications ont été apportées au Code pénal. Ainsi, l’enrôlement des combattants dans des guerres à l’étranger est devenu une infraction. Retrouvez notre dossier : Les Balkans et la guerre en Syrie Des initiatives similaires sont en cours de débat en Bosnie-Herzégovine et en Serbie. Selon les estimations, plusieurs centaines de volontaires des Balkans, peut-être un millier, se battraient en Syrie. Si la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous