Albanie : démission surprise du chef des services secrets

| |

Régulièrement accusé par la majorité socialiste d’être proche de l’opposition, Visho Ajazi Lika, le chef des services secrets albanais (SHISH), a démissionné lundi dernier. Selon plusieurs observateurs, son action dans la lutte contre le trafic de cannabis serait la raison de ce départ.

Par Jérôme André « Il ne peut y avoir d’autre explication que la pression politique. » C’est en ses termes que le chef du Parti démocratique (PD), Lulzim Basha, a commenté la démission surprise du chef des services secrets (SHISH), Visho Ajazi Lika. À la tête de l’institution depuis août 2012, Il était régulièrement accusé par la majorité d’être un fidèle de l’ancien Premier ministre Sali Berisha, dont il avait été le ministre de l’Innovation, l’information et la communication. La nouvelle de sa démission a été officialisée lundi 30 octobre par le Premier ministre, Edi Rama. Après une rapide consultation avec le Président Ilir Meta, le vice-directeur (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous