B 92

8 mars : la police interdit le rassemblement des Femmes en Noir de Belgrade

| |

Les Femmes en Noir de Belgrade n’ont pas pu célébrer la journée internationale des femmes. La police a interdit leur rassemblement et leur marche. Explication officielle : le rassemblement de cette organisation féministe, radicalement opposée à toute forme de nationalisme, aurait mis en danger la sécurité publique... Une décision vivement contestée par tous les mouvements féministes serbes.

La police a décrété l’interdiction expliquant que le rassemblement des activistes féminines « pourrait créer des obstacles à la circulation, menacer la santé et la sécurité des hommes et des biens ». Les autres organisations féministes de Serbie pensent que la décision de la police est une erreur, surtout du fait qu’il s’agissait de la célébration du centenaire de la Journée des femmes. Marija Perković, de l’ONG les Femmes en noir, pense que la décision de la police d’interdire leur rassemblement est une attaque aux droits fondamentaux des citoyens. Elle a déclaré que l’explication fournie par le MUP, prétendant que les Femmes en noir pouvaient menacer la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous