1989 en Yougoslavie : dernier arrêt avant le précipice

| |

Il y a 30 ans, la Yougoslavie vivait ses dernières heures, avant l’éclatement et les guerres des années 1990. Il y a 30 ans, en 1989, se proclamer yougoslave semblait déjà romantiquement anachronique, malgré la célèbre chanson de Lepa Brena et les tentatives de l’UJDI de réformer démocratiquement la Fédération. L’analyse de Vittorio Filippi.

Traduit par Mandi Gueguen « Mes yeux sont la mer Adriatique. Mes cheveux sont le blé de la plaine de Panonie, mon âme slave est heureuse, je suis Yougoslave »… Tel est le refrain de Jugoslovenka, le tub 1989 de la chanteuse bosniaque Lepa Brena. La clip montrait la grande variété des paysages yougoslaves, des vastes plaines de Slavonie et de Voïvodine à la côte adriatique, tandis que le drapeau frappé de l’étoile rouge flottait au vent. En réalité, « l’âme slave » avait de quoi s’inquiéter. L’année 1989 clôturait une décennie dangereuse, où l’idéologie de l’État yougoslave s’était largement érodée, avec une remise en cause de l’héritage du titisme, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous