Yougoslavie : il y a 70 ans, Tito rompait avec Staline

| |

Il y a 70 ans, la rupture entre la Yougoslavie et l’URSS allait changer l’histoire du mouvement communiste, et permettre l’émergence du Mouvement des non-alignés. En Yougoslavie, des milliers de prisonniers, accusés de « stalinisme », sont passés par l’île-prison de Goli Otok.

(Avec Balkan Insight) — Le 28 juin 1948, le Parti communiste de Yougoslavie (PCY), accusé de « dérive nationaliste », était exclu du Bureau d’information des partis communistes, le Kominform. C’est la rupture « Tito-Staline », dont la Faculté de Sciences sociales et humaines de Zagreb et la Faculté d’Arts de Ljubljana célèbrent jusqu’à samedi le 70e anniversaire dans la capitale croate. La résolution du Kominform dénonçait la présence au sein de la Ligue des communistes yougoslave (LCY) « d’éléments nationalistes ». Cette rupture entre Josip Broz Tito et Staline éloigna la Yougoslavie et l’URSS, au moins jusqu’à la « normalisation » de 1955. Selon l’un des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous