Quand l’Afrique du Sud et l’Argentine complotaient contre la Yougoslavie de Tito et l’Albanie d’Enver Hoxha

| |

Dans les années 1970, la Yougoslavie soutient activement les nouvelles indépendances de l’Angola et du Mozambique ainsi que les luttes de libération en Namibie et au Zimbabwe. L’Afrique du Sud de l’apartheid en fait son ennemi n°1 et tente de monter un improbable scénario d’invasion avec le soutien de l’Argentine et de la diaspora nationaliste croate. Les réseaux royalistes albanais sont aussi dans le coup. Voilà les révélations de documents militaires tout juste déclassifiés.

Par Jacqueline Dérens Apartheid, Guns and Money, A tale of profit : dans ce livre fleuve récemment paru à Johannesbourg, le journaliste d’investigation sud-africain Hennie van Vuuren jette une lumière nouvelle sur les relations étroites qui unissaient Pretoria à d’autres régimes parias, comme la redoutable dictature militaire argentine de la fin des années 1970. La haine du communisme a conduit ces deux pays à imaginer des scénarios invraisemblables pour tenter de renverser les régimes du maréchal Tito en Yougoslavie et d’Enver Hoxha en Albanie. L’Afrique du Sud a des raisons bien particulières de s’intéresser à ces deux pays. Le prince (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous