Danas

Voïvodine : « décentraliser la Serbie pour entrer dans l’Union européenne »

| |

Décentraliser la Serbie, c’est lui permettre de se développer rapidement et d’accélérer son intégration à l’Union européenne. C’est du moins la position de Šandor Egereši, le président du Parlement de Voïvodine, qui fait le tour des régions de Serbie pour expliquer les enjeux du nouveau statut de la province autonome aux citoyens et aux élus. Malgré les critiques du clergé orthodoxe et de la droite nationaliste, l’homme reste persuadé que le statut sera bientôt validé au Parlement de Serbie. Entretien.

Propos recueillis par Aleksandar Đivuljskij « Vous savez, même sans ce statut, la Voïvodine survivra. Bien sûr, je désire que celui-ci soit approuvé par le Parlement, puis appliqué. De cette façon, les intérêts de notre province, mais aussi ceux de la Serbie toute entière seront préservés. Le fait est que notre province a son histoire, sa culture et sa propre autonomie politique. Les jeux politiques autour du statut ne peuvent nier la réalité ! L’autonomie, dans le fond, existe sans le statut, et il en sera toujours ainsi, même quand l’hystérie ambiante se sera atténuée », déclare pour Danas le président du Parlement de Voïvodine, Šandor (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous