Dnevnik

Autonomie : « la Voïvodine n’est pas le Kosovo ni l’Abkhazie »

| |

Le futur statut de la Voïvodine fait débat. Les courants autonomistes sont accusés de visées séparatistes - certains polémistes évoquant les précédents du Kosovo ou de l’Abkhazie. Jozef Kasza, le dirigeant historique de l’Alliance des Hongrois de Voïvodine rejette ces critiques, en soulignant que la question de l’autonomie n’est toujours pas comprise par une grande part de la classe politique serbe. Et il souligne que « la Serbie n’a aucun intérêt à appauvrir la Voïvodine ».

Propos recueillis par Branka Dragović Savić Jozef Kasza, ancien dirigeant de l’Alliance des Hongrois de Voïvodine (SVM), actuellement président d’honneur de ce parti, estime que les critiques formulées à propos des nouveaux statuts de la province autonome de Voïvodine, élaborés par les représentants des autorités provinciales, révèlent « qu’il n’y a toujours pas d’avancées dans l’esprit de nombreux politiciens qui ne comprennent absolument pas la question fondamentale de l’autonomie ». Il explique que le plus important n’est pas que le pouvoir exécutif de la province autonome soit appelé « conseil exécutif » ou « gouvernement provincial », mais que (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous