Forum Plus

Violences sexuelles en Macédoine : comment briser la loi du silence ?

| |

En Macédoine, alors que les médias parlent de plus en plus de viols, la loi du silence reste de rigueur. Crier sa douleur pour connaître la honte et la procédure ? Ou se taire à jamais en acceptant ce quotidien de souffrance ? Les victimes sont perdues entre une justice inefficace et des tabous toujours puissants. Quelques ONG développent des lignes SOS téléphoniques de soutien.

Par Meri Bakalova En ce moment, les médias macédoniens relatent nombre de viols et de cas de harcèlements sexuels. Une fille se fait harceler par ses « amis », un skopjote viole sa nièce de 15 ans mentalement attardée, une grand-mère se fait violer pour la troisième fois, les cas d’inceste foisonnent. Selon les données officielles du ministère de l’Intérieur, publiées par l’Union des organisations de femmes en Macédoine (SOŽM), les déclarations de viols et leur résolution sont en nette augmentation. Cependant, selon les responsables de ce dossier, ces chiffres sont loin de la réalité, car en Macédoine, le viol est encore un tabou. Silence En Macédoine, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous