Dnevnik

Macédoine : les enfants de Gosince n’existent pas

| |

Dans le village albanais de Gosince, au nord de la Macédoine, une cinquantaine d’enfants vivent hors de tout cadre légal. En cause, l’isolement du village, qui empêche les parents de déclarer les naissances dans le délai prescrit. Dépourvus de citoyenneté, ces enfants ne peuvent bénéficier de leurs droits fondamentaux.

Par Mariela Trajkovska Hajrush Zimberi a 22 ans, il habite dans le village de Gosince, près de Lipkovo. Il a une fiancée et il vit avec elle, mais il ne peut pas l’épouser, parce qu’il ne possède pas d’acte de naissance. Baki, son père, dit que la jeune fille s’en ira si Hajrush n’est pas inscrit au registre des naissances. Outre Hajrush, une cinquantaine d’enfants de Gosince et du village voisin de Lukare ont le même problème. Même si leurs parents sont des citoyens macédoniens, les enfants ne peuvent pas être reconnus parce qu’ils n’ont pas d’acte de naissance. En effet, ces enfants ne sont pas nés à l’hôpital mais dans la maison de leurs parents. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous