IWPR

TPI : Belgrade essaie de vendre Milutinovic au meilleur prix

| |

Le Premier ministre de Serbie pense se servir du transfert à La Haye du Président sortant de la République pour essayer d’améliorer ses relations avec la communauté internationale.

Par Zeljko Cvijanovic Milan Milutinovic, l’ancien Président serbe accusé de crimes de guerre, n’est pas opposé à se rendre à La Haye, mais les autorités ne le laissent pas y aller. Ou plutôt elles le laisseraient bien partir, si elles pouvaient le vendre au meilleur prix comme monnaie d’échange. Milan Milutinovic, accusé en même temps que Slobodan Milosevic de crimes conte l’humanité à propos de la guerre du Kosovo, était l’homme de confiance de Milosevic, placé au poste de Président de la Serbie seulement parce qu’il était totalement loyal à celui qui était alors Président de la Yougoslavie. Obtenir ainsi un poste qui conférait effectivement peu de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous