Danas

Tensions et provocations : un vent mauvais souffle sur la Macédoine, le Kosovo et le sud de la Serbie

| |

Meurtres en Macédoine, incidents dans le nord du Kosovo et rhétorique préélectorale enflammée dans le sud de la Serbie : ce début de printemps semble vouloir rouvrir la boîte de Pandore de la violence interethnique dans ce « triangle de tous les dangers ». Les États sont incapables de réagir face aux extrémistes des différents camps. L’inquiétude gagne la « communauté internationale ».

Par Vojkan Ristić Le quintuple meurtre commis le 12 avril en Macédoine, sur lequel les informations ne sont distillées qu’au compte-goutte, officiellement afin de ne pas exciter les tensions ethniques et ne pas gêner l’enquête de la police, remet à l’ordre du jour la question de l’intégration de la Macédoine à l’OTAN et à l’UE, ainsi que le conflit toujours irrésolu avec la Grèce autour du nom. Retrouvez notre dossier : Macédoine : l’engrenage de la violence et des provocations La communauté internationale se trouve, à nouveau et plus que jamais, face au « vieux diagnostic ». Les pressions diplomatiques exercées sur le Premier ministre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous