Utrinski Vesnik

Quintuple meurtre à Skopje : la Macédoine craint un réveil de tensions ethniques

| |

La ministre de l’Intérieur macédonienne Gordana Jankuloska a confirmé que l’Opel Omega de couleur sombre avait été retrouvée à une dizaine de kilomètres du lieu du crime. Elle a aussi démenti les spéculations des médias serbes selon lesquels il existerait des témoins du meurtre des cinq hommes tués par balles jeudi soir à Skopje. Sur les réseaux sociaux, théories du complot et discours de haine se répandent comme une traînée de poudre.

Par Ljubica Stankovic Sur Facebook, le groupe « Manifestation pour les enfants macédoniens défunts » a appelé à une manifestation devant le gouvernement, ainsi qu’à une « confrontation définitive ». Certains membres des groupes « Stop à la brutalité policière » et « Ensemble pour la paix » se sont distanciés de cet appel. Retrouvez notre dossier : Macédoine : l’engrenage de la violence et des provocations Le parti d’opposition Union sociale-démocrate de Macédoine (SDSM) a conjuré l’État de trouver rapidement les auteurs de ce crime crapuleux, les traduire en justice et calmer les tensions dans l’opinion publique. « Il (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous