Utrinski Vesnik

Macédoine : malaise social, violences urbaines et populisme ethnique

| |

C’est un phénomène nouveau qui affecte la Macédoine : depuis plusieurs semaines, les violences « interethniques » se généralisent dans les villes, et les institutions semblent incapables d’enrayer le phénomène. En cause, l’impéritie des élites politiques, mais surtout le désespoir d’une jeunesse laissée pour compte. Il ne fait pas bon être Macédonien à Tetovo, ou Albanais à Kisela Voda. Le quartier de Čair va-t-il devenir le Bronx de Skopje ? L’analyse de Nano Ruzin.

Par Nano Ruzin [1] La violence urbaine que nous connaissons ces dernières semaines, et qui se propage comme une épidémie, est un phénomène nouveau dans les relations inter-ethniques en République de Macédoine. Comment la comprendre ? Les appels au calme suffiront-ils pour sortir de la crise ? Retrouvez notre dossier : Macédoine : l’engrenage de la violence et des provocations La situation actuelle ne fait pas de doute : nous vivons une importante crise économique, sociale, financière, culturelle et identitaire, qui touche aussi bien les Macédoniens que les Albanais. Beaucoup considèrent que ces violences sont semblables à celles de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous