Vreme

Sommet de Thessalonique : une intégration « à la carte » pour les candidats balkaniques ?

| |

L’UE a proposé à Thessalonique une nouvelle forme de coopération et de soutien pour les pays balkaniques, afin de remplir les critères d’adhésion européens de 1993, sous la forme d’un « développement du partenariat pour l’intégration européenne ». Fondé sur l’expérience de la cinquième et dernière vague d’élargissement de l’UE, le partenariat sera taillé à la mesure de chaque pays et les réformes exigées seront régulièrement contrôlées.

Par Sonja Seizova Samedi dernier à Porto Karas, lorsqu’un haut diplomate grec raccompagna son collègue de Serbie-Monténégro au deuxième Sommet de l’Union européenne (UE) et des Balkans de l’Ouest, l’atmosphère s’était quelque peu améliorée et les attentes se rapprochaient de la réalité. La veille, le sommet de l’UE confirmait dans quatre clauses (sur les 110) que la région figurait bien sur la liste des membres potentiels, mais seulement lorsque plusieurs conditions seront remplies. Le commissaire aux Affaires extérieures Chris Patten, lors d’une conférence de presse - la seule d’ailleurs consacrée aux Balkans, mais aussi la seule traitant d’un sujet (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous