Slovénie : comment le Covid-19 a sauvé Janez Janša d’une motion de censure

| |

Le Premier ministre Janez Janša a échappé de justesse au vote d’une motion de censure, prévu ce mercredi : plusieurs députés d’opposition sont atteints par le coronavirus et ne peuvent pas se déplacer au Parlement slovène. La bataille ne fait toutefois que commencer.

Par Mimi Podkrižnik, journaliste à Delo Depuis des mois, l’opposition slovène ne rêve que d’une chose : faire tomber le gouvernement conservateur de Janez Janša, mais elle devra laisser passer un tour et retenter sa chance. Une motion de censure avait pourtant été déposée vendredi dernier et devait être votée ce mercredi 20 janvier. Karl Erjavec, le président du Parti démocratique des retraités slovènes (DeSus), avait de bonnes chances de devenir Premier ministre. Mais tout est tombé à l’eau et la motion a été retirée mardi : certains députés sont contaminés par le coronavirus, d’autres se sont auto-confinés et ne sont donc plus en mesure de voter (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous