Danas

Serbie : l’étrange acquittement de l’évêque Pahomije

| |

L’évêque Pahomije de Vranje, accusé d’abus sexuels contre quatre garçons, futurs séminaristes, a été acquitté dans des circonstances douteuses par le Tribunal de Nis. Vingt jours après le jugement, l’acte écrit du verdict d’acquittement n’a toujours pas été transmis au Parquet. La juge de Nis aurait-elle un scrupule à avaliser une décision très politique ?

Par Zorica Miladinovic Est-ce que le fait de ne pas avoir envoyé le verdict au parquet municipal, seul organe compétent pour soumettre les plaintes, 23 jours après l’énoncé oral du verdict, représente un retard illégal, inhabituel et « douteux » ? Les avis à ce sujet, comme du reste pour toute « l’affaire Pahomije », sont partagés. La juge Katarina Randjelovic nous a informés que l’énoncé du jugement avait déjà été effectué, mais qu’on procédait actuellement à une vérification technique de toutes les données mentionnées dans le jugement. Comme il s’agit d’une affaire compliquée et volumineuse, il est difficile de dire si le fait de ne pas avoir envoyé le jugement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous